Couleur émeraude

Couleur émeraude

Palétuvier

Le palétuvier
 
Palétuvier

 

 

Le palétuvier est l'arbre roi de la mangrove un écosystème fragile typique des littoraux tropicaux. 

 

Les palétuviers sont des arbustes tropicaux, capables de prospérer le long des rivages marins.

Ils supportent l'ennoiement régulier de leur base dans l'eau salée, vivent en colonies et forment de véritables forêts amphibies souvent très denses appelées mangrove.

 

Dans les pays tropicaux frappés par les cyclones, les tempêtes et les ouragans ils sont très utiles car ils limitent les dégâts provoqués par le vent et la force des vagues.

  

Une technique de reproduction insolite, les palétuviers sont les seuls arbres capables de pousser dans ces conditions difficiles. Pour y parvenir, ils ont développé des stratégies ingénieuses telles que leur capacité à éliminer les sels par leurs racines aériennes.

 

Les palétuviers blancs et gris possèdent des pneumatophores (des excroissances de leurs racines) qui se dressent à la verticale au-dessus du sol et des eaux comme des tubas pour assurer la respiration de la plante même lorsque ses racines sont submergées par les marées.

  

Avec le recul des mangroves, plusieurs espèces de palétuviers sont considérées comme menacées.

Ils constituent un véritable récif de bois qui devient le support et l'abri d'une faune importante, et qui protège les littoraux instables des assauts de la mer et des tempêtes.

 

Trois grandes espèces :

-       Palétuvier rouge (eaux profondes)

-       Palétuvier noir (faible profondeur d'eau)

-       Palétuvier gris (zone sèche)

 

Une étude sur le statut de conservation des mangroves a conclu que plus de 10 espèces de palétuviers sont menacées de disparition du fait de l'avancée des activités humaines sur le littoral. La disparition de ces espèces entraînera celle de nombreuses autres espèces qui en dépendent, la perte des services écologiques et économiques qu'ils assurent et rendra les littoraux tropicaux encore plus vulnérables aux tempêtes et à la  montée des océans.

.

Pour survivre et se reproduire dans la mangrove, les palétuviers ont également adopté un mode de germination très spécial, qui est une forme végétale de viviparité. 

Plutôt que de risquer d'être noyées ou asphyxiées, les graines des palétuviers rouges et blancs germent quand elles sont encore sur l'arbre-mère. 

Quand elles ont développé des racines suffisantes, les jeunes plantules de palétuvier se détachent de l'arbre-mère pour se ficher directement dans la vase (à marée basse) ou être entraînées par le courant (à marée haute). C'est ainsi que la mangrove s'étend par flottaison.

 



07/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres