Couleur émeraude

Couleur émeraude

Fromager

 
Fromager

 

 Le fromager

 

Son nom :

Le fromager est aussi appelé kapokier.  On lui donne également le nom de Ceiba, Mapou, Bois coton,  ou Arbre aux amoureux.. 

 

 

Son origine :

Il est originaire d’Amérique tropicale et a été étendu par l’homme en Afrique et en Asie. Aux Antilles, il pousse dans les forêts mésophiles de bas-fonds et sur le littoral. En Afrique, on le trouve en forêt tropicale dense humide, particulièrement dans les formations secondaires.

 

 

Son utilisation :

 

- Son coton ou kapok :

Les Indiens Caraïbes qui peuplaient les Antilles évitaient d’utiliser le coton du fromager, car selon eux cela attirait les esprits des morts qui hanteraient leur sommeil. 

On utilise les poils fins et soyeux recouvrant ses graines pour la production d'une fibre végétale appelée Kapok. Elle est composée de cellulose, de lignine et de pentosane. Elle fournit une bourre imperméable, isolante et imputrescible que l'on utilise pour rembourrer les coussins, les oreillers, les matelas ou les gilets. Mais son usage a connu un grand déclin après l'introduction de fibres synthétiques. Le kapok fournit aussi une alternative biodégradable aux adsorbants d'huiles synthétiques ou d'hydrocarbures lors de pollutions, suite aux naufrages de pétroliers par exemple.

- Ses graines :

Des graines est extraite une huile comestible qui est aussi utilisé comme combustible pour l’éclairage.

- Ses feuilles :

Aujourd’hui, le fromager est surtout employé pour faire des bains de feuilles en association avec d’autres espèces médicinales, pour le traitement de la bourbouille et des éruptions cutanées. Dans certains pays, la décoction des feuilles est utilisée contre les aphtes, la gingivite, les diarrhées et les maux de ventre ou  la conjonctivite. 

- Son écorce, son bois :

Les propriétés anti-inflammatoires et hypoglycémiantes de son écorce ont été démontrées. Dans certaines région, la décoction de l’écorce est utilisée pour traiter les coliques abdominales ou en cas d'abcès dentaires et de gingivites.

Son bois léger, de couleur blanc crème, veiné de jaune et de rose, est actuellement surtout utilisé comme source de bois d'œuvre. 

Le peuple Taïno utilisait le fromager pour fabriquer les grands canots qui leur permettaient d'aller d'île en île.

En Afrique, les troncs évidés servent à la fabrication de pirogues. Le bois sert aussi à la fabrication de récipients, d'assiettes, d'instruments de musique et de sculptures.

Usage alimentaire :

Les feuilles, les fleurs et les jeunes fruits se consomment cuits en sauce.

Les feuilles fournissent aussi du fourrage pour chèvres, moutons et bovins.

Les graines riches en huile fournissent un tourteau pour le bétail. 

- Usage médicinal :

Le fromager est largement utilisée en médecine traditionnelle dans les Caraïbes, en Afrique, Amérique du Sud, en Inde de l'ouest et du sud, au Sri Lanka et en Asie du Sud-est. Aux Antilles, la racine était réputée apéritive, l'écorce diurétique et les feuilles vertes en friction contre la chute des cheveux.

- Petites histoires :

Les esclaves pensaient que s'ils se pendaient à ses branches leur âme pourrait voyager au-dessus des mers et retrouver celle de leurs ancêtres. Rien d’étonnant à ce que le fromager ait gardé une mauvaise réputation.

La légende dit d’ailleurs que ce sont des arbres à zombis, qui accueillent l’esprit des morts. 

Dans tous les cas, le fort mysticisme qui entoure le fromager en fait un arbre respecté et protégé. En Afrique, il est considéré comme un arbre sacré et occupe avec le Baobab un rôle central dans beaucoup de contes  où il aide le personnage principal, en se posant comme intermédiaire entre le monde des humains et le monde des esprits. 

 

Également appelé "arbre aux esclaves" aux Antilles, ou encore "arbre aux soucougnans" (mythologie antillaise). Le fromager servait a punir les esclaves récalcitrants : ils étaient attachés par des liens en cuir que l’on mouillait, les rayons du soleil se chargeant de les rétrécir provoquant ainsi l’entrée des épines dans les chairs du supplicié, lacérant la peau. 

 



07/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres