Couleur émeraude

Couleur émeraude

La mulâtresse Solitude

La mulâtresse Solitude

                                                                             

 

Assoiffé de plaisir, rendu fou de désir

Par ces longs mois en mer, le marin à peau pâle

Comme un fauve affamé, descendit dans la cale

Où ces pauvres négresses ne pouvaient pas dormir.

Un mélange vite fait, quelques gouttes de sperme blanc

Dans le corps d’une négresse, un visage jamais vu,

Ni avant, ni après, ainsi fut-elle conçue.

Elle fut femme et au tout premier rang.

Qu’importe si ces yeux n’avaient pas la même note,

Qu’importe si son âme luttait dans le noir,

Qu’importe si comme un homme, chacun la voyait boire.

Importe qu’un jour, elle choisit d’être des nôtres.

Agent de liaison entre les nègres-marron,

On la voyait partout, porteuse de message,

Courant comme un démon, ou volant comme un ange,

Et on la vit un jour sauter à d’Anglemont. *

 

Henry Bouchaut

 

Habitation du Matouba à Saint-Claude Guadeloupe où Louis Delgres se fit sauter avec ses hommes au moment du rétablissement de l'esclavage, en poussant le cri."Vivre libre ou mourir". Solitude était sa compagne.



30/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres