Couleur émeraude

Couleur émeraude

Faudra-t-il te dire

Faudra-t-il te dire ?

                                                                             

 

La plume du poète n’écrit pas ce qu’il voit,

Ses yeux ne sont pas pareils au commun des mortels,

Il va chercher très loin ces mots qui nous martèlent

Pour nous faire sortir du rêve, faire bouger notre foi.

Il sait nous faire croire ce qu’il nous communique

Car ce ne sont pas ses yeux qui voient ce qu’il raconte.

Ce n’est pas la beauté ni la richesse qui compte

Mais ce que l’on perçoit, ce qui vient du cosmique.

C’est son cœur qui nous parle, c’est son cœur qui écrit,

C’est son cœur qui écoute et qui entend le cri,

Lui qui comme la fourmi sait se faire si petit

Pour saisir le secret qu’on a si bien enfoui.

Pourquoi me diras-tu suis-je resté muet,

Pourquoi n’ai-je pas écrit la vision du poète ?

Un jour tu connaîtras la muse du poète,

Un jour tu comprendras qu’on peut rester secret.

 

Henry Bouchaut

 

 



30/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres